Depuis le XIXème siècle, les illustrateurs commencent à collaborer, avec les créateurs de parfum, pour la décoration de flacons et d’écrins de poudres parfumées. La force suggestive des images aide les marques à se positionner sur le marché quotidien des acheteurs. À cette époque, on ne parle pas encore de marketing, mais de la publicité, sous forme d’affiche d’un niveau artistique irréprochable et répondant aux souhaits collectifs de l’époque.